La Fondation Bristol Myers Squibb soutient HELEBOR

La Fondation Bristol Myers Squibb a soutenu HELEBOR pour la création d’un jardin thérapeutique intergénérationnel à Mantes-la-Jolie. Ce projet novateur a transformé la vie des jeunes patients du service d’onco-pédiatrie, de leurs proches aidants ainsi que des résidents de l’Ehpad. L’incubateur de projets HELEBOR soutient et accompagne le développement de projets variés dédiés à l’amélioration de la qualité de vie des personnes malades et de leurs proches dans le domaine des soins palliatifs.

HELEBOR, un incubateur de projets au service des soins palliatifs

HELEBOR est un incubateur de projets qui contribue au développement des soins palliatifs en France et à l’amélioration de la qualité de vie des personnes malades et de leurs proches. Il développe ainsi des partenariats pour soutenir et accompagner le développement de projets innovants en soins palliatifs. Depuis 13 ans, la structure a soutenu 125 projets bénéficiant à plus de 4 millions de personnes.

HELEBOR soutient des projets à travers 4 grands axes : l’information, les approches complémentaires, les travaux de recherche et d’études ainsi que l’inclusion et la solidarité. Les projets sont de ce fait très variés et vont de l’art-thérapie à l’hôpital, à l’élaboration de guides régionaux de soins palliatifs en passant par des soins de socio-esthétique à domicile ou des jardins thérapeutiques.

La structure garantit une démarche globale d’accompagnement des projets, de leur conception à leur aboutissement. Elle fonctionne uniquement avec des dons d’entreprises, de fondations et de particuliers. Dans le cadre des soutiens de projet, la Fondation Bristol Myers Squibb est fière de s’engager avec HELEBOR et de soutenir l’innovation en soins palliatifs, en particulier en onco-pédiatrie.

Pour en savoir plus, suivez HELEBOR sur :

Un jardin intergénérationnel à but thérapeutique

En 2022, le soutien de la Fondation Bristol Myers Squibb a contribué à la création d’un jardin thérapeutique intergénérationnel au sein de l’Ehpad le Chemin de la Rose à Mantes-la-Jolie. Le jardin est en effet partagé entre les résidents de l’Ephad, les enfants et les adolescents du service onco-pédiatrique du Centre Hospitalier François Quesnay qui se situe à côté.

Cet étonnant espace vert offre des aires de repos et de stimulations multisensorielles. Il permet aussi de jardiner ensemble et de stimuler les sens. De même, il favorise les rencontres, le partage, les activités intergénérationnelles, le jeu et le repos. Tout est pensé pour faire oublier un instant l’hôpital et améliorer la qualité de vie des enfants malades, de leurs familles et des résidents de l’Ehpad.

Pour continuer à faire vivre le jardin thérapeutique, plusieurs opportunités se présentent. Tout d’abord l’achat de nouvelles graines et plantes pour le printemps 2024. Aussi, la création d’un partenariat avec des écoles maternelles et primaires de la ville. Et pourquoi pas, la construction d’un terrain de pétanque pour les petits et grands ! Enfin, la création à côté du jardin d’un Espace familles au sein du service pédiatrique du Centre Hospitalier. HELEBOR souhaite ainsi créer un lieu de partage, de jeux et de repos. L’objectif est d’améliorer la prise en charge et la qualité de vie des enfants gravement malades et de leurs proches.

julie-joy helebor

« J’espère que l’on pourra développer autant de projets possibles ces prochaines années pour améliorer la qualité de vie des patients ainsi que des proches aidants. Il y a des défis à relever, il faut redoubler d’effort pour aller plus loin et les concrétiser ! Un grand merci à la Fondation Bristol Myers Squibb pour son soutien à multiples reprises. »

Julie-Joy AGAËSSE
Responsable Projets HELEBOR

Des témoignages sincères et enthousiastes

Un résident de l’Ehpad témoigne : « En toutes saisons, il y a quelque chose de spécial au jardin. Les couleurs, les odeurs, ça me rappelle des bons moments. On récolte ensemble, on partage des repas. C’est comme une bouffée de joie et de nature dans notre quotidien. »

Un enfant du service onco-pédiatrique du Centre Hospitalier déclare : « J’ai bien aimé jardiner ici avec vous, car chez moi, il n’y a que ma mère qui le fait. Là, c’était bien, j’ai pu le faire moi-même. »

Stéphanie, enseignante détachée pour le service de pédiatrie à l’hôpital de Mantes-la-Jolie, explique que le jardin thérapeutique est un outil de soins. « Il permet un contact particulier avec les jeunes hospitalisés. Il favorise également le bien-être et la libération de la parole. Le jardin permet aussi de créer du lien social, par les échanges qui s’instaurent lors des ateliers entre les jeunes, les personnes âgées et le personnel soignant. »

Sujets relatifs

Non classé
La Fondation Bristol Myers Squibb partenaire des journées SFCE 2024
Non classé
Interview de Marie Castets : retour sur l’événement une Nuit pour 2 500 Voix
Non classé
Le Pr Jean-Yves Blay partage sa vision et son engagement contre le cancer